scroll



LE MILLÉSIME 2012


La situation du millésime 2012 est pour le moment très similaire à celle du millésime 2011. On constate :

- un été extrêmement chaud et sec

- une maturité précoce, avec une botrytisation et un développement des grains aszú très lents.

L’hiver, tempéré, a duré relativement longtemps. Le débourrement, tardif, a commencé le 23 avril. Le printemps, chaud et sec, a permis une floraison précoce à la fin du mois de mai.

L’été s’est quant à lui révélé extrêmement chaud et sec, avec des températures avoisinant parfois les 40°C. A la fin du mois d‘août, les raisins étaient déjà presque arrivés à maturité.

 

Les raisins des vins blancs secs ont été vendangés entre le 10 et le 13 septembre, une précocité unique. Nous avons cueilli des baies bien mûres et très saines, avec une acidité d’une fraîcheur remarquable. La plupart viennent de terminer leur fermentation, produisant des vins frais, acides et équilibrés.

 

Le Botrytis est arrivé très lentement sur le Furmint, et a engendré l’apparition de grains aszú prêts à être vendangés le 11 septembre. Ces grappes sont nées d’une botrytisation particulièrement fine et d’un passerillage intense des baies de Furmint. Fait curieux, les baies de Zeta, qui sont en général les premières à produire de remarquables quantités de grains aszús, sont restés intactes jusqu’à aujourd’hui (début octobre). Les pluies de mi-septembre ont intensifié le développement du Botrytis sur le Furmint. La vendange des grains aszú est en cours. Nous ramassons des baies aszú particulièrement fines et concentrées sur les parcelles situées sur les coteaux ouest, à mi-pente.

 

László Mészáros – Octobre 2012



LA VIE À DISZNÓKŐ 5/10/2012


  • Email This Page







POUR VISITER CE SITE, VOUS DEVEZ ÊTRE EN ÂGE LÉGAL
DE CONSOMMER DE L’ALCOOL DANS VOTRE PAYS DE RÉSIDENCE.











  • Oui
  • Non

SE SOUVENIR